04/09/2009

Les prisons célèbres: la liberté

"Il te faut écrire ou ramener quelque chose sur la terre ferme, bref le mettre sur le papier, autrement ta liberté, cette liberté illimitée, finira par te faire tomber malade ; je n'aurais jamais cru que la liberté pût être une sorte de prison, la liberté, ça peut être une forêt vierge ou un océan, il peut t'arriver de t'y noyer ou de t'y perdre sans jamais plus retrouver le chemin du retour. Comment faire, avec cette liberté, pour regagner la terre ferme, comment en profiter? Il va me falloir la morceler, la planter, la cultiver, la reconvertir au moins partiellement en occupation: la liberté est un abîme, lorsqu'elle se présente sous cette forme totalitaire."


Ce n'est pas de Nini mais de Nizon Paul (L'année de l'amour, Actes Sud).

15:08 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.