12/09/2009

Une matinée comme une autre

 

À la demande toujours plus pressante d'internautes curieux de la vie de Nini, Nini dévoile en exclusivité une matinée comme une autre.

 

7h56 : Nini ouvre un œil.

7h58 : Nini ouvre l’autre œil et ferme le premier. Nini se rendort.
9h12 : Nini ouvre les deux yeux à la fois.

9h48 : Nini sort un pied du lit, Nini reste entre lit et terre.

10h02 : Nini atterrit.

10h14 : Nini avale sa première gorgée de café.

10h45 : Nini finit son café.

10h48 : Nini se brosse les dents.

11h33 : Nini achève ses ablutions du matin, Nini ne fume pas, ne picole pas, il ne … Nini est clean.

11h51 : Nini habillé prend une pause bien méritée.

12h00 : Nini se désole de sa matinée passée si vite.

12h01 : Nini consulte son blog et constate que les visiteurs sont toujours aussi rares.

12h05 : Nini poste ce post.

12:05 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2009

Le beau mariage

Nini se marie! Cela faisait un certain temps que son reflet lui faisait les yeux doux dans le miroir. Nini a décidé de concrétiser la relation, de s'unir avec son reflet dans un beau mariage. Il a décidé de filmer la cérémonie puis le passage à l'acte. Il espère que cela ne tournera pas à la bataille d'images. Si tout va bien, dans quelques jours, si Nini et son reflet sont fertiles, il y a aura des petites images de Nini qui verront le jour. En les faisant s'accoupler entre elles, on aura ainsi des nichées et des nichées de petites images de Nini. Et autant de petits blogs à Nini. La vie est bien faite.

09:37 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/09/2009

Les beaux jours de la rentrée littéraire

Nini enrage: s'il avait été un autre, il eût pu être Aninie Nothomb ou Fréninic Beigbeder et faire les beaux jours de la rentrée littéraire. Au lieu de cela, Nini est Nini et il ne fait que les belles ninuits que de ses draps moches. Il est vrai aussi que Nini eût pu être bien pire: un prof de belles traites à la retraite, une chiromancienne sans mains, un collectionneur de Bouddhas en massepain, un auteur de haïkus énervé, un souvenir d'enfance, une marionnette des Guignols mise au placard, un ventre mou, un sexe électrique, un post insignifiant sur le blog à Nini, eh oui.  

10:46 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/09/2009

Les prisons célèbres: la liberté

"Il te faut écrire ou ramener quelque chose sur la terre ferme, bref le mettre sur le papier, autrement ta liberté, cette liberté illimitée, finira par te faire tomber malade ; je n'aurais jamais cru que la liberté pût être une sorte de prison, la liberté, ça peut être une forêt vierge ou un océan, il peut t'arriver de t'y noyer ou de t'y perdre sans jamais plus retrouver le chemin du retour. Comment faire, avec cette liberté, pour regagner la terre ferme, comment en profiter? Il va me falloir la morceler, la planter, la cultiver, la reconvertir au moins partiellement en occupation: la liberté est un abîme, lorsqu'elle se présente sous cette forme totalitaire."


Ce n'est pas de Nini mais de Nizon Paul (L'année de l'amour, Actes Sud).

15:08 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2009

Les prisons célèbres (II)

Nini remercie les nombreux visiteurs du monde entier qui lui ont envoyé des photos de leur cellule et de leur cour intérieure. Il les affichera à la fenêtre de sa vie car on préfère toujours la prison des autres à la sienne. Nini recherche maintenant des rêves d'enfermement qui tiendraient en peu de mots, il ne faudrait quand même pas en faire tout un roman.

09:09 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/09/2009

Les prisons célèbres

Nini ne s'échappera pas, il restera confiné dans ses quatre murs pour les quarante ans à venir. Heureusement, il peut afficher les posters des prisons célèbres : Alcatraz, Les Baumettes, Guantanamo, le château d'Yf sans oublier la Bastille, l'Ile du Diable et l'internat de son enfance. Nini a de la chance dans son malheur.

15:04 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/09/2009

La rentrée de NINI

C’est la rentrée, Nini a rempli son petit cartable de fournitures scolaires à l’effigie de Harry Potter et il s’est rendu à l’école de son quartier où on lui a dit qu’il avait passé l’âge, que l’école où il devait se rendre ne s’appelait pas école mais centre neurologique. Là, on a mis à Nini sous calmants et, comme il insistait pour bisouter l’institutrice (en fait, une infirmière), on lui a mis la camisole. Nini a pu ensuite confier au psychologue de garde qu’il n’avait pas envie d’aller au boulot le jour de la rentrée scolaire.

08:51 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |