08/01/2010

Comment se SUSANBOYLISER... ?

Sujet de la conférence : Comment se Susanboyliser à l’approche des fêtes de fin d’année ?

Lieu : Châtelineau

Date : 15/12/09

Conférencier : NINI

La lettre:

« Monsieur Nini, je me suis fait la tête de Susan Boyle durant les fêtes comme vous l’avez préconisé lors de votre conférence du 15/12 à Châtelineau où j’étais venue, rappelez-vous, déguisée en Sylvie Vartan (mais c’était dépassé, je le reconnais). J’ai chanté en karaoké devant un parterre d’invités triés sur le volet et je me suis fait draguer comme jamais. Je n’ai cessé de m’envoyer en l’air pendant toute la période des fêtes et ce fut divin, monsieur Nini. A soixante-sept ans et dix jours demain, j’ai retrouvé une libido de jeune fille. Désormais, cher monsieur Nini, vous serez mon conseiller spécial, je vous attends pour quand vous voudrez. Vos prix seront les miens. Voici mon adresse : Châtelineau, rue du Cora… »

Martine H de C.

 

12:42 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2010

Comment éviter KAD MERAD ?

Sujet de la conférence : Comment éviter la vue des films avec Kad Merad 

Lieu : Châtelet

Date: 14/12/09

Conférencier: NINI

« Monsieur le conférencier, cher Nini, depuis que j’ai assisté à votre conférence, j’ai jeté tous mes DVD de films avec Kad Merad (y compris Bienvenue chez les Ch’tis mais ce fut le plus difficile). Dans la foulée j’ai jeté tous mes DVD avec Danyboon, Dubosc, Youn… et j’ai hésité longuement devant mes vieilles K7 de Louis De funès. Un sursaut salutaire m’a évité de tomber dans cet excès, que vous n’encouragiez de toute façon pas.

Je sais maintenant comment je dois pratiquer quand je veux me faire une toile :éplucher cent fois le programme pour voir si par hasard, dans un vieux film d’il y a cinq ans, Kad ne ferait pas partie du casting pour l’ouverture de porte, un passage en coup de vent et de dos… car cela me ferait retomber aussitôt dans mon mal, racheter en bloc l’intégrale, et à dix exemplaires au moins la biographie qui vient de sortir et que, heureusement, je m’étais gardée d’acheter au Cora avant de vous voir, cher Nini. Il reste la télé que j’ai revendue car quand ce n’est pas le teaser ou le making off d’un de ses films qui passe, on assiste à une de ses interviews ou à la rediffusion d’un de ses anciens sketch. ou …

Merci Nini de m’avoir fait décrocher de cette addiction à la veille des vacances de Noël, période pendant laquelle elle eut sans doute tout emporté. Cher Nini, dites-moi le don que je peux faire à vos oeuvres, j’ai décidé à partir d’aujourd’hui de verser la totalité de mes dons à vous plutôt qu’au Père Samuel à moins que Le Père Samuel, ce ne soit Kad déguisé….»

Joseph. U. de C., 14/12 au soir.

 

10:24 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/01/2010

Les VOEUX de NINI

NINI est en pleine période de voeux (il n'est pas le seul certes): il  n'arrête pas d'envoyer des sms, des e-cards et des cartes postales à tout va. Il a même interrompu le cycle de ses conférences (à succès, oui) pour présenter ses voeux aux fidèles (et nombreux, oui) visiteurs de son blog (à succès, oui). Il souhaite une année pleine de succès, oui, à tous. Et même du bonheur, s'il en reste.

 

 

11:23 Écrit par Nini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |